Pavel Bazhov

« La biche au sabot d'argent »

Conte merveilleux russe

Il y a longtemps, il y avait un vieux chasseur veuf nommé Kokovanya. Il vivait seul alors il a adopté Daryonka, une pauvre petite orpheline qui était accompagnée de son petit chaton maigre.

Kokovanya, Daryonka et le chaton n'étaient pas riches mais ils avaient une belle vie. Pendant que le vieil homme chassait, Daryonka nettoyait le châlet et cuisinait de la soupe. Son chat lui tenait compagnie. La nuit, Kokovanya racontait des histoires merveilleuses, mais la fille préférait toujours celle sur Lannya, la biche magique. La légende raconte que cette biche était très spéciale. Là où la plupart des biches ont deux cornes, Lannya possédait des bois avec cinq dents. À l'avant-pied droit, elle avait un sabot en argent. Quand elle frappait du pied, un bijou apparaissait. Si elle piétinait deux fois, il y en aurait deux, mais si elle sautillait sur le sol, il y aurait tout un tas de pierres précieuses.

Kokovanya disait à Daryonka qu'il essayait pendant des années de trouver la biche lors de ses chasses. Et que quand l'automne serait venu, il irait dans les bois pour la trouver. Daryonka a supplié le vieil homme de la laisser partir avec lui car elle serait seule dans le chalet. De plus, elle voulait voir à tout prix cet animal magique.

Alors le vieil homme, la jeune fille et le chat se sont enfoncés dans les bois. Le chat était devenu un chat courageux et vivace qui pouvait même leur offrir une protection. Ils se sont donc installés dans une cabane où le vieil homme s’y réfugiait d’habitude. Le chasseur voyait de nombreuses biches, mais il n'a jamais trouvé celle qui était magique.

Au bout de plusieurs jours, le chasseur a décidé d'aller en ville pour chercher un cheval afin de ramener toutes les proies à la maison. Cela lui prendrait plusieurs jours. Le deuxième jour où Daryonka était seule dans la cabane, elle entendit un bruit de piétinement à l'extérieur. C'était Lannya ! Elle a ouvert la porte et l'a appelée, mais elle s'est enfuie.

Le troisième jour, le chat est sorti pour jouer mais n'est pas revenu. Daryonka était inquiète, alors elle est sortie pour le trouver. Il était là dans la clairière avec la biche magique. Tous les deux hochaient la tête comme s'ils se parlaient ! Puis ils se mirent à courir dans la neige. La biche courait et sautillait tout autour de la cabane. Puis elle sauta sur le toit et piétina encore un peu. Les pierres précieuses jaillissaient comme des étincelles - rouge, vert, bleu clair, bleu foncé et bien d'autres couleurs.

C'est alors que Kokovanya est revenu, mais il n'a pas reconnu sa hutte. Elle était couverte de pierres précieuses et scintillait au clair de lune !

Soudain, la biche et le chat ont tout simplement disparu du toit. Ils étaient partis. Le vieil homme a rassemblé quelques-unes des pierres dans son chapeau, puis lui et Daryonka sont allés dormir. Ils ont fait de si beaux rêves !

Au matin, quand ils se sont réveillés, ils ont couru dehors pour regarder ces merveilles, mais toutes les pierres précieuses avaient déjà disparu. Il ne leur restait plus que celles que le vieil homme avait mises dans son chapeau. Mais c'était suffisant pour les laisser vivre heureux pour toujours. Personne n'a jamais revu Lannya ou le chat, mais parfois les gens trouvent encore des pierres dans la clairière où la biche est apparue cette nuit-là.

FIN